Zoom sur les aromatiques

Basilic

Le moment d’installer vos aromatiques favorites est bientôt venu : mars est une bonne période pour les mettre en place.

Les aromatiques de jardin les plus courantes sont le romarin, la sauge, le thym ou encore le basilic, sans oublier les indispensables persil et ciboulette. On distingue parmi ces espèces trois catégories, et divers modes de plantation selon le climat et les besoins de chacune.

Les méditerranéennes

Cette première "classe" de plantes aromatiques rassemble celles qui sont accros au soleil : j’ai nommé le thym, la sauge, la sarriette et le romarin ! Habituées à la chaleur du sud, il leur faut un sol plutôt sec et bien drainé. Pour le romarin, un seul pied suffit largement du fait de son volume ; décoratif et parfumé, il va aussi bien au potager que dans vos massifs fleuris. Pour les autres, facilitez-vous la cueillette en les plaçant en bordure de vos allées : quelques pieds de sauge et de thym auront bien leur place à cet endroit pratique. La sarriette s’adaptera au potager comme au balcon, dans une jardinière d’aromatiques.

Espèces de mi-ombre

Les espèces de cette catégorie sont adeptes d’un sol plutôt riche, et frais en toute saison : c’est le cas du persil, de la menthe et du cerfeuil. Il faudra les installer à l’ombre ou mi-ombre, dans un coin peu exposé du jardin et de préférence au pied d’un mur qui se chargera de garder la fraîcheur.

On peut aussi faire pousser la menthe en pot, sur un balcon par exemple à condition d’arroser régulièrement en été : cela évitera également l’invasion car c’et le point négatif de cette aromatique. Le persil peut être planté dans un sol frais, à la mi-ombre ou au soleil doux : il y est plus résistant que la menthe. Enfin le cerfeuil, au goût anisé, se plait au soleil printanier mais a besoin d’ombre en été.

Les "intermédiaires"

menthe

Ces aromatiques ont des besoins plus nuancés ; ce sont le basilic, la ciboulette, l’estragon et le laurier sauce. Elles ont ainsi besoin d’un minimum de soleil, et à la fois d’un sol riche et frais. La ciboulette et le basilic peuvent être disposés en rang dans le potager ou dans un coin du jardin, pour une récolte fréquente et continue. Attention, le basilic ne supporte aucune petite gelée.

L’estragon, aromatique vivace, se développe aussi bien dans un pot suffisamment humide et exposé, qu’en touffes dans le jardin potager. Un seul pied suffira, de même que pour le laurier sauce, arbuste parfumé qui trouvera bien sa place dans un massif fleuri.

Quand récolter ?

Les périodes de cueillette sont variables selon la saison et les espèces : certaines aromatiques sont disponibles toute l’année (romarin, persil, laurier sauce) si elles sont placées dans un environnement adapté.

La sauge et le cerfeuil se récoltent plutôt vers la fin du printemps et au début de l’été. À la saison chaude, ce sont surtout les méditerranéennes et le basilic qui seront prêts à agrémenter vos salades, poissons et grillades estivales ! Quant à la menthe, elle se récolte au printemps et tout l’été.

Écrit par Enzo le dans Plantes

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : k4edc9p6rw