Lutter contre les nuisibles sans phytosanitaires

Jardiner est l’un des passe-temps préférés des Français. Que l’on est un petit terrain, une terrasse, un balcon ou simplement un rebord de fenêtre, il est possible de se faire plaisir et d’avoir son petit (ou bien davantage) coin de verdure.

Oui mais voilà, comment se débarrasser de certains nuisibles comme les pucerons, les taupins ou les altises par exemple, le tout sans utiliser d’insecticides et autres produits phytosanitaires ?

La nature est bien faite

Quand on voit des pucerons sur ses rosiers, des altises qui sautent dans les choux-fleurs ou encore des salades qui meurent parce que les taupins en grignotent la racine, on n’a qu’une envie, se débarrasser de ses insectes ravageurs. Il y a quelques années, vous auriez instinctivement couru chez votre droguiste ou dans un magasin de jardinage pour acheter un produit pour éliminer ces petites bêtes car à l’époque, on ne souciait guère des répercussions que cela pouvait avoir sur la nature, mais également sur la santé humaine.

Rose d’Inde

En effet, on sait aujourd’hui que l’usage de produits phytosanitaires (insecticides, désherbants, engrais, etc) est dangereux pour l’homme, entraînant des problèmes de santé plus ou moins graves comme des cancers. Quant aux dommages collatéraux sur les petites bébêtes de toutes sortes, en particulier sur les pollinisateurs, ils sont désastreux. Et oui, les insecticides ne ciblent jamais tels ou tels insectes, il est toxique pour tout ce qui entre à son contact.

En revanche, dans la nature, on trouve absolument tout ce qu’il fait pour se débarrasser des pucerons, et c’est totalement gratuit. Ainsi, si vos rosiers ou vos groseilliers sont attaqués par des armées de pucerons, il vous suffit simplement de planter tout autour des roses d’inde. Celles-ci dégagent une odeur qui dérange les pucerons qui finissent par déménager. Vous pouvez également semer des capucines qui vont servir de plantes-pièges. Attirés par leur odeur, les pucerons quitteront vos plantes pour s’y installer.

Il en est de même au potager. Si les feuilles de vos choux sont perforées par des altises, ralentissant par là même le développement de vos légumes, il vous suffit une nouvelle fois de planter des roses d’inde et quelques pieds de menthe. D’ailleurs, le jardin des anciens mêlaient toujours fleurs et légumes, non pas seulement parce que c’est agréable à l’oeil, mais également parce que les plantes se protègent les unes les autres.

En fin, d’une manière générale, planter des aromates dans le potager ou à proximité des fleurs éloignent bon nombre d’insectes.

Écrit par Enzo le dans Jardinage

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : miiwb6tn9j