Faux acacia (Robinia pseudoacacia), un arbre qui vit plus de 300 ans

Arbre qui vous vient des montagnes des Appalaches aux États-Unis, le faux acacia est importé sur le sol français au seizième siècle par Jean Robin, le père du très célèbre botaniste d’Henri IV, Vespasien Robin.

C’est d’ailleurs en hommage à cet illustre personnage que le naturaliste suédois Carl Von Linné a décidé de nommer scientifiquement l’arbre : Robinia pseudoacacia. Pouvant atteindre les 30 mètres de longueur, le tronc du faux acacia est d’un diamètre fin par rapport aux autres arbres de la même espèce. Avec un feuillage caduc, le faux acacia perd l’ensemble de ses feuilles en automne.

D’ailleurs, ses magnifiques feuilles vertes tendent petit à petit vers le jeune à l’approche de la période automnale. Dégageant une agréable fragrance douce et fraîche, les fleurs blanches du faux acacia sont à la fois hermaphrodites et mellifères.

Faux acacia en fleurs

Sol et exposition idéale : pour le faux acacia, privilégiez surtout les emplacements ensoleillés et non venteux, de préférence avec un sol sablonneux riche en calcaire, mais bien drainé.

Semis, plantation : faire le semis de mars à avril ou encore de septembre à novembre.

Conseil d’entretien : les tailles annuelles se feront en fin de période hivernale

Récolte, conservation et utilisation : Des par leur richesse en parfum, les fleurs du faux acacia sont très sollicitées dans l’univers de la parfumerie. Par ailleurs, son bois très résistant aux agressions extérieures est utilisé dans la fabrication de meubles.

Écrit par Enzo le dans Plantes

1 commentaire

Écrit par Christian le 14/02/2013 à 10h39

Bonjour,

les fleurs parfumées de l'acacia sont également très bonne en beignet.

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : it2kxgc6kd